[Scandale] La Ligue balaye les accusations d’emplois fictifs

 Cela faisait bien longtemps que la LdC n’avait plus frémi sous les assauts redoutables d’un bon vieux scandale. Fort heureusement, les adeptes de la théorie du Complot (incluant le démantèlement progressif du roster nain au profit des équipes de bouffeurs de salade) vont pouvoir se réjouir. D’après une source proche des trolls-videurs du Chez Charly (et donc minéralement fiable), plusieurs enquêteurs du très controversé CDLCLCMDHIDBBB (Comité de Lutte Contre la Corruption Manifeste des Hautes Instances du Blood Bowl Breton) seraient venus perquisitionner, à l’aube, les locaux commissariaux de la Ligue. Motif? Des soupçons d’emplois fictifs au sein même de la LdC!
« Conneries! » s’est depuis défendu le Commissaire Principal Castor, qui, s’il n’a pas nié la fouille de ses bureaux, a rejeté en bloc (à trois dés) l’ensemble des accusations portées contre ses collaborateurs.

Le Daddy Baltus (à droite) ne serait-il finalement qu’un prête nom?

« Ces types ont débarqué chez nous au petit matin en demandant à tous mes associés de leur fournir des preuves de leur activité professionnelle! s’emportait le Colonel. Evidemment à cette heure-là, on était encore tous bourrés comme des cochons. Mais putain, il était pas loin de six heures du mat’! C’est pourquoi seul le Commissaire Patchanka fut en mesure de leur présenter des traces de son travail effectif. Des traces de sang, en fait. Sur sa batte. »

Un argumentaire qui n’aurait cependant pas convaincu les enquêteurs.

Plusieurs Commissaires mis en examens?

Des enquêteurs qui soupçonneraient notamment les coachs Dimiento et Baltus de toucher un salaire de commissaire sans en occuper réellement les fonctions. Le Colonel: « Ces gars-là [les enquêteurs – NDLR] ne comprennent rien à rien. Ce n’est pas parce que l’on a été nommé Commissaire’A’Rien [aka Dimiento – NDLR] qu’on n’a pas le droit à sa place de parking. Et le fait que notre Commissaire d’Honneur [aka Baltus – NDLR] ait eu la gentillesse de prêter son adresse de résidence à notre petite association n’a rien à voir avec le fait que la zone d’activité où fut creusé l’Enfer est aujourd’hui considérée comme un paradis fiscal. »

Dents de Sabre et Khelby sur le banc… des accusés?

Une défense pleine de fougue néanmoins mise à mal par la découverte des dizaines de photos de vacances irlandaises du Commissaire Dents de Sabre, placardées sur les murs de son officine.

Pas facile, la vie de Commissaire de la LdC…

Et que dire des absences remarquées des coachs Khelby et DDS (encore lui!) sur leurs bancs de touche respectifs? « On se croirait au Parlement Européen, aurait même lâché, incrédule, l’un des enquêteurs au moment de quitter le Chez Charly. »

Ce n’est finalement qu’à l’heure de clôture quotidienne de l’établissement (entre 7 et 8, le temps de détrousser raccompagner les derniers clients) que le CDLCLCMDHIDBBB se serait éclipsé, emportant avec lui assez d’éléments pour « faire tomber toutes les têtes de cette organisation démoniaque!« .

« Fort heureusement pour nous, se réjouissait en conclusion de Commissaire Castor, l’une des personnalités du Commissaire Patchanka est spécialisée en droit du travail. Ce n’est donc qu’une question de jours avant que tout ceci ne soit enterr… hum… oublié. »

Aux dires de la fameuse source, ce n’est pourtant pas la personnalité juridique du Commissaire Patchanka qui aurait suivi les enquêteurs du CDLCLCMDHIDBBB jusque chez eux, mais bien celle – plus controversée, il est vrai – ayant avoué quelques jours plutôt « avoir dissout » son patron* pour une simple histoire de carte de cantine égarée.

Cette vilaine tentative de déstabilisation de la Ligue de Condate à quelques semaines du Bowl des Korrigans pourrait donc ne pas faire long feu. Reste à découvrir de quel terrier provenait la taupe.

*véridique…

30 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *