[BdK] Arctulipe: « Heureusement, je jouais gobelins. »

 Annoncé comme l’un des plus grands espoirs du blood bowl du Grand Ouest depuis la retraite de l’international Gros Nain, le coach Arctulipe avait logiquement remporté l’élection 2017 du Maillot Jaune condatien. Un statut de tête de série qu’il avait immédiatement et totalement assumé en décidant de défendre les couleurs rennaises sous la bannière aléatoire d’une franchise gobeline. Malheureusement, le plan ne se déroula pas tout à fait sans accroc. Car si la perte rapide du précieux maillot de leader put se justifier par le classique « Oui mais au moins maintenant, je joue sans pression!« , les trois défaites suivantes furent plus difficiles à expliquer…

D’autant plus difficiles qu’une discussion quelque peu surréaliste fut alors captée par une oreille indiscrète:

– Le Colonel: « Nan mais t’en fais pas, ça arrive de prendre quatre défaites, surtout quand tu joues des gobs.

– Arctulipe: « Bah justement, à ce propos… faut quand même que j’t’avoue un truc… pour cette histoire de gobelins, tout ça… c’était pas vraiment obligé, si? »

Après une courte enquête commissariale, il semble effectivement que le punchlineur attitré de la LdC se soit malencontreusement (et vraiment très légèrement) trompé dans le choix de ses figurines. Mais après tout, ne dit-on pas que rien ne ressemble plus à un gobelin qu’un autre go… hum… qu’un saurus? Ou plus encore un kroxigore?

Anéanti par ce mauvais coup du sort, le coach Arctulipe préféra donc s’isoler du groupe à l’heure de la galette saucisse dominicale. Et comme souvent dans pareil cas, le malheureux put compter sur la présence (perturbante?) de notre Champion d’Europe à nous qu’on a. Habilement saisi par la presse locale, l’instant « fort » du weekend se résume donc en deux clichés:

 

Abattu, le coach Arctulipe (au fond, sur les marches) croule sous le poids d’un insupportable désespoir…

… lorsque Bloody lui présente un argument de taille…

Nul ne sut jamais ce qu’échangèrent les deux hommes (en terme de propos). Mais une ronde plus tard, le coach Arctulipe décrocha sa première victoire du tournoi.

Un succès qui, nous n’en doutons pas, permit à la Ligue de Condate d’attraper la seconde place du classement par ligues.

Autre moment « fort » du weekend, cette photographie prise à la dérobée du coach Guizmo dont l’interprétation prête à confusion:

Alors, assistons-nous à l’effroyable déchéance d’un des pères fondateurs du mouvement Taulier, ainsi contraint de transporter ses maigres biens dans de simples sacs poubelles, un tee shirt visiblement volé sur les épaules?

Ou, plus probablement, détient-on la preuve des infâmes partouzes organisées par les commissaires korrigans durant lesquels chacun des KBBLiens joue tour à tour le rôle du pauvre petit Johnny? Mais alors, que peuvent bien contenir ces poubelles, hormis les restes de quelques déguisements dégradants tâchés d’une semence encore tiède (burp, je m’arrête là…)?

Le Blog, vous l’aurez deviné, préfère cette seconde hypothèse (allez savoir pourquoi)…

7 commentaires

  • Deep Inside Korrigan Bowl !
    C’est trash putain oO
    Vu comme ça, je regrette plus tant de l’avoir loupé :p

  • Parfois la vérité n’est pas belle…
    Mais merci aux journalistes pour leur impartialité qui nous permet de suivre les coulisses du plus grand Tournoi de BloodBowl (de la région de Fougères XD)

  • Ne serait ce pas plutôt ce merlu de go zi hake sur la dernière photo?

  • Mince, je suis découvert. Ca m’allait plutot bien la 1ère version, moi^^.
    Sinon, pour la petite histoire, après que ma tour ait souillé les sylvains de johnny comme il se doit, je lui ai donc pris son maillot de tète de série.
    Ni une ni deux, je lui ai trouvé une fonction récurrente dès mon retour sur mes terres morbihannaises.
    Il est pas bô l’gazier !! Merci les KBBLs^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *