[Devinerie] Beldkardis: « Je n’ai fait que l’aiguiller sur le chemin de sa Destinée. »

 Mais qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête et le gobelet de Dents de Sabre? Au fond du trou fin janvier lors du Bowl des Cathims (1/1/3), le félin korrigan a joué son meilleur blood bowl la semaine dernière pour grimper sur le podium du BdK (4/0/1). Un incroyable retournement de situation qui, s’il en a étonné plus d’un, n’a vraisemblablement pas surpris le Prophète Beldkardis.
Et pour cause: en plus de son don de vision, l’Oracle d’Erevan [son nom de scène – NDLR] a probablement participé plus qu’il ne voudra bien l’avouer à l’inattendu succès du coach Dents de Sabre…

Il faut dire qu’à l’image de celui des chasseurs, le milieu des devins se divisent en deux catégories: ceux dont les prophéties se réalisent et… ceux dont les prophéties se réalisent tout autant, mais avec pas mal de sang, de cris et d’infanticides.
Aussi, soucieux de ne jamais appartenir à cette seconde catégorie, notre Prophète a semble-t-il usé d’un stratagème fort courant au sein de sa profession: celui du « petit-coup-de-pouce-qui-va-bien« .
« Les dieux grecques ne se privaient pas d’envoyer un petit cadeau magique par-ci par-là à leurs champions pour leur faciliter la vie, explique-t-il. C’est un procédé très classique chez les devins. Personne ne s’en offusque. »

Un peu comme les emplois fictifs à l’Assemblée? Peut-être bien. D’autant qu’à l’image du prochain switch Juppé-Fillon, notre DDS ne devrait plus tarder à rejoindre l’EDF, la vraie, au détriment d’un des huit déjà en place. Beldkardis: « Je l’ai vu, c’est écrit. Dents de Sabre disputera l’Eurobowl au détriment de [le Blog a volontairement censuré le pseudonyme du futur déchu afin de ne pas créer de tension inutile avec la famille Dulac – NDLR]. Je n’ai fait que l’aiguiller au croisement de ses destinées afin qu’il emprunte le chemin le plus direct vers son sacre européen. »

Un aiguillage qui a pris la forme d’un cadeau fort subtil, sorte d’objet magique du bloodbowler, remis dans l’Enfer de Bréal quelques semaines avant le Bowl des Korrigans.

Côté pile, le design impeccable d’une zone d’en-but tricolore:

Côté face, la solution à tous les maux du Commissaire condatien. A savoir une version compréhensible et abrégée du sacro saint LRB6…

Tout simplement génial.

 

10 commentaires

  • Sauf qu’il n’arrive pas à lire les caractères, c’est écrit trop petit…

    Et de DDS, j’ai senti la chaude haleine quand il a souillées les Filles du Rouissoir en LdC ^^

    La Coupe d’Europe, il va la remporter c’est sûr 😀

  • Je viens de voir le classement de l’Aplocalypse Bowl… ça sent bon l’article.

  • C’est vrai que c’est pas joli joli le classement d’Aplocalypse Bowl ^^
    Mais DDS, c’est autre chose, c’est le charisme ! C’est Cantona ! C’est la grinta ! C’est Condate !

  • J en reviens a dire que le parcours tirage d un tournoi joue pour beaucoup dans un classement final. Le weekend fut un entrainement total. Bourpif-Harti-Foxxx… Mais bon j ai pas d excuse … Je vais me refaire au crom…

    • Au fait, concernant la transparence tout ça…Harti jouait Ogres…

      • Ouais mais ogres dans ce format, c’était fumé, non?

        Et puis il y avait les cartes spéciales, etc… 😉

        Ne prête pas l’oreille aux détracteurs, Charly. Ce qui compte à ce jeu, c’est de chatter le Jour J. Tout le reste, c’est de la branlette!

  • C’est net, et ne parlons de ton parcours au Korrigans face a des second couteaux :p

  • Nathaniël du Pow

    Qui s’interesse encore à l’Europen ?
    Des news sur la vraie EDF svp !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *