[J12] Horst Dubka dévore son propre coéquipier!

 Visiblement, la consigne donnée par le Commissaire Principal Castor d’éviter à tout prix l’aberration d’une journée sans aucun décès n’a pas été correctement comprise par tout le monde. Ainsi, pensant probablement bien faire, son propre bloqueur troll Horst Bubka s’est appliqué, aux alentours du tour 14, à dévorer consciencieusement le gobelin Coriolis, alors en possession du cuir. Etoile montante du célèbre Contrevent, Coriolis n’aura donc pas eu le temps de faire étalage de son tout nouveau talent (+1 d’Ag acquis lors de la J11). Un drame qui se sera donc joué en deux bouchées seulement et dont le bruit de déglutition – fort pénible au demeurant – aura définitivement scellé le sort de la franchise gobeline (défaite 1-5 face aux Necronembourg du coach Bloody).

« Nous étions pourtant en route pour une formidable remontada, regrettait le Colonel après le match. A 0-4, tout était encore possible. »…

Se pose désormais la question de l’appartenance de ce regrettable décès. Car si la Horde du Contrevent en réclame la propriété (après tout, le malheureux Coriolis a été consommé par l’un de ses propres coéquipiers, non?), la franchise nécromantique de l’Ange Loup Sanguinaire a d’ors et déjà fait valoir ses droits sur l’incident. « Le règlement est très clair sur ce point, expliquait à ce propos le Champion d’Europe. Tous les joueurs décédés durant une rencontre sont comptabilisés POUR l’adversaire dans le classement des meilleurs tueurs. » Une vérité qu’il sera effectivement bien difficile à contester.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *