Enfer du Dimanche, Episode II

bb_trophee_bleuets Nous y sommes! Répondant à l’appel des millions de fans bretons toujours plus avides de jeu, de sang et de spectacle, les Commissaires de la LdC ont décidé d’ouvrir les Portes de l’Enfer de Bréal le dimanche 19 février 2017 afin d’accueillir la seconde édition du plus petit des grands tournois de l’Ouest. Son vainqueur aura l’insigne honneur de voir son nom figuré au palmarès de la Coupe de Condate!
Vous trouverez ci-dessous l’intégralité du règlement, ainsi que les deux règles spéciales 2017 et chacune des 3 règles de ronde. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, le tournoi sera NAF. Enjoy!

« En Enfer, personne ne vous entendra crier… »

Les règles de base donnent dans le classique:

– tournoi format « ronde suisse » (3 matchs), résurrection et tout le tralala habituel. Pas de défi en première ronde (trucage au sort intégral devant témoins le Jour J). Ces grosses fiottes de morts vivants ne reçoivent pas de zombie gratos en cas de décès d’un adversaire.

– toutes les règles habituelles s’appliquent dans l’Enfer (pas de pénalité « pion tour », annonce des actions, etc…).

1,150,000 PO de budget. Chaque équipe doit acheter AU MOINS UNE prime de match.

– Nous respectons le LRB6 auquel vient s’ajouter les modifications suivantes:

-> rosters de démons de Khorne et de bretonniens acceptés!
-> le receveur humain coûte 60,000 PO.
-> les hommes arbres halflings possèdent la compétence Timmmber !!!
-> les coachs peuvent contester les décisions de l’arbitre.
-> 4 nouveaux champions disponibles: Guffle Pusmaw, Rasta Tailspike, Frank.N.Stein, Bilerot Vomitflesh (profils dispos sur le forum FBB).

TOUTES les primes de match sont autorisées, y compris les cartes spéciales (merci de ramener votre propre jeu de cartes, si possible!). Le sorcier est cependant quelques peu modifier, environnement infernal oblige (voir plus loin).

– Si deux champions identiques se rencontrent, ils jouent tous les deux! Il est tout à fait possible d’aligner 10 joueurs + 1 champion (ou 9 joueurs + deux champions). Nous rappelons qu’il est interdit d’utiliser un apothicaire pour soigner un champion.

Reggie Legalodec Vin est autorisé! Son profil est disponible ICI. Reggie peut jouer avec toutes les équipes.

L’attribution des compétences varie en fonction des catégories de rosters (voir encadré ci-dessous). Un champion ne peut pas recevoir de compétence supplémentaire, ni d’augmentation de caractéristique.

Catégories de rosters

Catégorie 1: amazones, morts vivants, skavens, elfes sylvains, nains, hommes lézards, nains du chaos, elfes noirs.

Catégorie 2: elfes pros, hauts elfes, humains, nécromantiques, nordiques, orcs.

Catégorie 3: slanns, bas fonds, nurgles, khemris, vampires, chaos, chaos pact, démons de Khorne, Bretonniens

Catégorie 4: gobelins, halfling, ogres.

CATEGORIE 1

CATEGORIE 2

CATEGORIE 3

CATEGORIE 4

NOTE 1: un coach peut toujours choisir une compétence simple à la place d’une compétence double (mais pas l’inverse, bande de petits pervers!).

NOTE 2: une augmentation de caractéristique correspond à: +1F ou +1Ag ou +1M ou +1Ar.

NOTE 3: un joueur ne peut pas avoir plus de 7 points de force et/ou 10 points d’armure.

logo NRA

« Welcome to Hell! ou les règles spéciales en vigueur dans l’Enfer du Dimanche! »

Les deux règles spéciales décrites ci-dessous s’appliquent durant l’intégralité des trois matchs du tournoi.

1. Roches volcaniques et plafonds bas: l’Enfer n’est décidément pas très conducteur! Difficile d’en appeler aux pouvoirs de la foudre et du tonnerre  lorsque l’on ne dispose pas du moindre centimètre carré de ciel ouvert. D’autant que le sol de lave solidifié peine à conduire les électrons. Et puis, admettez que question brasiers, jets de flammes et torches humaines, l’Enfer dispose de sérieux atouts… Pour toutes ces raisons, si votre équipe compte un sorcier dans son effectif, celui-ci ne peut utiliser que le sort BOULE DE FEU durant l’intégralité du tournoi. C’est quand même plus rôle play, non?

2. « Y’a quoi sur le court numéro 2? Jordell? Hum… et sur le Central? Borak et Grashnak?!! Ok, on fonce au Central!! » L’Enfer du Dimanche est avant tout un tournoi fait par des Tauliers, pour des Tauliers. Or le Taulier sait mieux que quiconque faire s’évanouir la gente féminine et rêver le fan. Car le Taulier sait que ce que le public attend, c’est avant tout de voir débouler sur la pelouse un max de grands noms qui claquent. De ces champions charismatiques qui vous soulèvent une tribune. Et les champions, c’est comme les agressions: plus y’en a, mieux c’est. Pour toutes ces raisons, si votre équipe compte un ou deux champions d’une valeur cumulée supérieure à 250,000 PO, vous bénéficiez alors d’un D6 supplémentaire à lancer lors de la détermination du FAME (en gros, vous lancez 3D6 + pop plutôt que 2D6 + pop). Ce bonus s’applique lors de chacun de vos trois matchs.

crampon

« Avant de vous laissez, le personnel de l’Enfer souhaite vous rappeler les consignes de sécurité les plus élémentaires… »

En plus des deux règles spéciales décrites ci-dessus (et valables durant tout le tournoi), les gentils organisateurs seront heureux de venir pimenter chacune de vos trois rondes à l’aide d’une petite règle maison tout ce qu’il y a de plus délicat.
Afin de ne privilégier aucun organisateur, chacune des trois règles de ronde est décrite ci-dessous:

Ronde 1: « Etre ou ne pas être… un Taulier! »

L’Enfer de Bréal sait reconnaitre les siens. Enfin, à peu près. Entre ses murs brûlants, les Tauliers y sont (presque) toujours acclamés, adulés voire même déifiés…

Pour représenter cette incroyable notoriété, chacun des deux coachs lance 2D6 avant le premier match (avant tous les autres jets!). Celui des deux qui obtient le plus haut résultat peut, au choix (relancer en cas d’égalité):

Ronde 2: « Boire du thé dans l’Enfer?! Et puis quoi encore?! Autant laisser entrer des foies jaunes !! »

Lors de la 9ème journée de saison régulière 2016/17, une boite de thé a fait son apparition dans l’Enfer, pour la plus grande terreur des coachs présents ce soir-là. Depuis, et afin que jamais personne n’oublie l’indicible horreur, les Commissaires de Ligue ont décidé de commémorer ce Tea-Day lors de chaque 9ème journée de championnat. Mais le Mal est fait: le lobby du thé a désormais un pied dans l’Enfer de Bréal…

Pour représenter ceci, chaque équipe reçoit une prime de match « Serveuse Tea-Weiser » utilisable durant toute la 2ème ronde. Cette prime de match fonctionne exactement comme une « Serveuse Bloodweiser » (soit un bonus de +1 pour faire revenir ses joueurs KO).
Cependant, dès que le coach obtient un « 1 » sur un jet de retour de KO, cela indique qu’il est tombé sur une barrique… de thé! Tous les jets de retour de KO suivants seront considérés comme réussis sur un 5+ (plutôt que le 4+ habituel), et ce jusqu’à la fin du match. Aucun autre modificateur ne pourra être apporté (les serveuses Bloodweiser classiques ne fonctionnent plus).
La Serveuse Tea-Weiser DOIT être utilisée.
Un « 1 » sur un jet de retour de KO sera toujours un échec (quelque soit le nombre de bonus).

Ronde 3: « Bordel de merde, je somatise! »

Jamais personne n’est sorti indemne d’un passage dans l’Enfer de Bréal…

Juste avant la 3ème ronde (vous pouvez attendre de connaitre votre adversaire), vous devez tirer au sort l’un de vos joueurs parmi tous ceux ayant reçu une (ou plusieurs) compétence(s) supplémentaire(s), ou augmentation de caractéristique. Le joueur tiré au sort subit la terrible influence mutagène de l’Enfer de Bréal…
Pour représenter ce malheureux saut évolutif, le joueur tiré au sort PERD immédiatement sa compétence supplémentaire (ou son augmentation de caractéristique). Si le joueur a reçu deux compétences, vous pouvez choisir laquelle il perd.
En remplacement de cette regrettable perte, le joueur reçoit immédiatement une mutation, tirée au sort dans le tableau suivant: