Thunder Attila

Thunder Attila

Biographie: beaucoup moins médiatisé que ses illustres collègues du Panthéon condatien, le revenant Thunder Attila apparait pourtant régulièrement dans le Top 3 des joueurs préférés des bretons. Du moins lorsque l’on interroge des bretons un tant soit peu connaisseurs de notre beau sport. Il faut dire qu’Attila exerça ses talents d’équarrisseur au début des années 2000 sous les ordres du retraité coach Sam. Fer de lance de la défense de l’Ankou Legend, le safety mort vivant a disputé une douzaine de matchs sous les couleurs de la franchise nécromantique où sa vision du jeu et sa cruauté absolue en firent l’un des joueurs les plus craints de sa génération.

Leader dans le vestiaire comme sur le terrain, Thunder Attila ne se contenta pas de conduire l’une des plus implacables défenses de l’histoire de la LdC: il établit un record tout à fait particulier, à tel point que beaucoup de fans condatiens en sont venus à surnommer le joueur « The Record« . Il faut dire qu’en étripant pas moins de sept adversaires un soir du championnat 2006/2007, Thunder « The Record » Attila est devenu le licencié le plus terrifiant de la Ligue.

Depuis ce haut fait d’arme, aucun autre joueur de la LdC n’est parvenu à ne serait-ce qu’approcher cet incroyable chiffre. Un exploit qui vaut bien une place au coeur de notre Hall Of Fame.

Nom : Thunder « The Record » Attila

Race : revenant nécromantique

Valeur : Biologiquement mort, mais fraîchement retraité!

Entrée au Hall of Fame : début 2006/2007

Coach(s) en carrière : Sam, saison 2006/2007.

Profil à la fin de sa meilleure saison : au vu l’ampleur du massacre réalisé par Monsieur Attila (7 sorties en un seul match), la Ligue de Condate a préféré conserver les données personnelles de l’intéressé totalement secrètes.

blockdecker

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *