[Retraite à 60 ans] Dimientau…revoirs

 Difficile d’écrire ici quelques lignes d’hommage viril sans tomber dans une logorrhée morbide à vous faire couler la morve ou pire, une nécrologie résonnant de la voix de Frédéric Mitterand. Car merde, à la fin! On est des hommes ou bien? Alors disons-le clairement, une main calleuse sur l’épaule du copain et le verre dangereusement penché dans l’autre: « Putain Tony, tu (hic!) fais chier!« .

 Voilà pour la version poilue. Une version qui ne tient pas, de toute façon. Car tous les partis savent que notre Commissaire’A’Rien n’en a pas fini avec la Ligue de Condate. Une pause, tout au plus. Un entracte de quelques saisons. Le temps pour lui de briller sous d’autres projecteurs. Car oui, le coach Dimiento a joué face à l’Ange Loup Sanguinaire son dernier match officiel en Enfer, du moins pour quelques temps. Déjà titré avec les juniors de l’Ankou, Tony va désormais se consacrer pleinement au plus noble des sports (après le blood bowl) et à notre club rennais favori. Bordel, mais à combien peut bien se chiffrer ce contrat qui l’arrache à l’Enfer de Bréal? Peu importe, finalement: la LdC ne peut s’aligner sur la passion du foot US. Et heureusement.

 Mais il va nous manquer, l’animal. On imagine déjà son retour triomphant, d’ici quelques sai… hum… voilà que ça me reprend. Les mouchoirs, la morve, tout ça. Autant boucler l’affaire à coups de statistiques. Les chiffres, y’a que ça de vrai pour désacraliser l’ambiance. Alors Dimiento, c’est quatre saisons parmi l’élite, deux quarts, une demie, des palanquées de jeux de mots et donc, une finale. Mais c’est surtout une verve hors du commun, du fair play à revendre, de l’humour et un sang froid à toute épreuve.

Merci pour tout ça, Tony! Hâte de te retrouver dans l’Enfer et surtout…

GO ANKOU !! (de coeur)*

*Jeu de mots inside

Note de l’auteur: aucune mention d’aucune sorte n’est faite au départ du Président Papyharzen, évoqué par les rumeurs les plus pernicieuses. Les négociations sont toujours en cours et il reste… le Cognac Bowl!

8 commentaires

  • Tain merde ! Tous ces gens qui partent et j’ai même pas eu l’occasion de jouer contre eux 🙁

  • De la à voir un lien de case à effet, il n’y a qu’un pas 🙂

    Plus sérieusement, tu nous manquera Tony, reviens vite 🙁

  • Ce sont toujours les meilleurs qui s’en vont…
    Ah ben, non, je reste moi !
    Reviens vite, en tournoi au moins. Les manitas me manqueront^^

  • Merci pour ces messages et merci mon colonel pour ce sympathique hommage.

    Certains le savent ou l’avaient deviné, cette saison étaient ma dernière en ligue de Condate (… même si on ne sait jamais ce que nous réserve le futur) et ma décision était prise avant même le premier match.

    Je suis très heureux de ces 4 années passées à vos côtés, cette ligue est vraiment spéciale et j’espère qu’elle vivra longtemps.

    Je vais donc me consacrer totalement au Foot US pour un bon moment aux côtés de Coach Clem (champion du monde de Foot US avec l’équipe de France, putain mais qu’est ce que ça claque !).

    Ce sport est encore loin d’avoir le rayonnement qu’il mérite que ce soit sur le plan local ou sur le plan national et avec le reste du comité directeur de l’Ankou, nous sommes déterminés à pousser les murs (progression du groupe sénior, développement des sections jeunes, partenariats, etc…).

    Vous l’aurez compris, c’est donc du temps et de l’implication dans un emploi du temps déjà chargé, ce qui m’amène à prendre de la distance avec d’autres de mes passions…

    Cet investissement sera payant et je vous invite chaudement à venir le constater au bord du terrain lors de chacun de nos matchs à domicile !

    Merci, du fond du cœur, pour tous ces bons moments passés ensemble !

    GO ANKOU !

  • bah mince alors ! 🙁

    j’espre qu’on te verra quand meme en tournoi de temps en temps.

    good luck

  • -Tu sais quoi, ya encore un coach qui quitte la ligue de Condate !
    – Ha oui ? C’est qui ?
    – Dimiento
    – Miento
    -…
    – Alors, c’est qui ?
    -… (soupir)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *